1 an de végétalisme : le bilan

Ça y est, j’ai réussi!

Dernière mise à jour : 06/11/2017

J’avoue que j’ai de la difficulté à y croire tant la dernière année a passée vite!

Le 7 septembre 2013, j’écrivais cet article et j’ai aussi fait un premier bilan ici. Alors pour me motiver à continuer sur ma lancée,  je vous présente le bilan de ma dernière année sur lequel j’ai travaillé pendant le dernier mois (plus de 25 révisions de texte – pour être certaine de ne rien oublier au moment de publier)!

Points positifs

Physiques

  • Réduction de mon tour de taille;
  • Petite perte de poids, poids assez stable depuis quelques semaines (voir graphique);
  • Digestion ex-tra-or-di-naire (sans blague);
  • Moins tendance à me réveiller au milieu de la nuit (et ce, même en cohabitant avec un félin nocturne dans un petit espace);
  • Moins fatiguée, donc j’ai plus d’énergie de façon générale;
  • Moins de boutons au visage (et j’en avais déjà pas beaucoup);
  • Mes symptômes prémenstruels physiques ont disparus : je n’ai plus mal au ventre, plus de nausées, plus les jambes engourdies! Au début, j’attribuais cette disparition au fait que je prenais la pilule (que je prenais justement parce que ces symptômes étaient insupportables, mais je ne la prends plus depuis presque trois mois et toujours rien. Tout ce qui reste, c’est les rages de chocolat, mais ça, je peux vivre avec. 😉 C’est un gros soulagement parce qu’avant, ma première journée de menstruation… bah je pouvais rien faire (et c’était péniblement douloureux);
  • Je ne fais plus d’eczéma du tout sur mes mains… et ce depuis pratiquement un an aussi! Vous pouvez pas savoir à quel point ça me rend heureuse! Dès que j’ai cessé ma consommation de produits laitiers, la peau sur les extrémités de mes doigts (pouce et majeur de la main droite – je suis droitière) est redevenue lisse, pratiquement comme si je n’avais jamais eu d’eczéma! Quand j’ai fait ce constat, j’ai fait quelques recherches et en suis venue à la conclusion que, sans le savoir, je suis probablement intolérante au lactose. EH BEN!
eczéma avant-après
C’est la seule photo d’avant que j’ai…
Pendant la dernière année, je me suis pesée tous les vendredis, par curiosité et pour être certaine de ne pas perdre trop de poids trop rapidement.
Pendant la dernière année, je me suis pesée tous les vendredis, par curiosité et pour être certaine de ne pas perdre trop de poids trop rapidement (détail : je mesure 5,5 pieds).

 

Psychologiques

  • J’ai vaincu ma dépendance aux produits laitiers (plus particulièrement le fromage – c’est pas rien, ça!);
  • Je ne suis plus contradictoire entre ce que je dis et fais (par rapport aux animaux – je disais les aimer tous, mais je mangeais quand même quelques espèces. C’est du passé maintenant!);
  • Je gère mieux mes émotions (que ce soit par rapport à des évènements, des jugements qu’on porte sur moi, les critiques/commentaires que je reçois – particulièrement ceux que j’ai reçu sur mon épreuve synthèse… c’était majoritairement négatif, mais je n’ai pas fait de déprime pour ça)*;
  • Je gère mieux mes émotions, donc j’ai moins de « down » (mais quand j’en ai, ça a tendance à être des gros. Y’a rien de parfait)*;
  • « Boost » de confiance en moi*, de créativité et d’envie de nouveautés;
  • J’ai beaucoup moins de rage de sucré/sel/gras (yay!).

*Mise à jour 06/11/2017 : Pour ces points, j’ai recommencé a avoir des downs, mais je sais souvent d’où ça vient. #WhatDoYouWantToBeWhenYouGrowUp?

Vie sociale

  • J’ai fait la rencontre de plusieurs personnes en ligne qui m’ont énormément aidé pendant mon cheminement, que ce soit par des conseils, des réponses à mes questions ou de simples encouragements (sur plusieurs blogues, mais plus particulièrement les membres du groupe Facebook de l’Association végétarienne de Montréal). Grâce à ces personnes (dont vous faites peut-être partie), je me suis sentie moins seule dans ma démarche et je pouvais me rappeler au quotidien que je ne suis pas un cas isolé;
  • J’ai eu la confirmation que j’ai de bons amis qui ont un bon sens de l’humour (deux de mes amis, dans le temps des fêtes, m’avaient acheté des tatouages temporaires de… bacon. Et comme j’ai aussi un bon sens de l’humour, je savais que c’était seulement un clin d’œil à mon nouveau mode de vie);
  • Côté familial, aucun débat animé (même si le conjoint d’une de mes tantes pratique la chasse), aucune critique. Évidemment, j’ai eu droit à des questions, mais c’était toujours fait sans jugement. Une de mes tantes (une autre) m’a même donné un document qu’elle avait eu lorsqu’elle a suivi un cours sur la cuisine végétarienne;
  • Lorsque je vais chez mes parents pour le week-end, ma mère me prépare un plat végétalien quand j’arrive le vendredi soir (et dernièrement, le dessert était aussi inclus 😉 ) que je peux manger pendant ma visite.

Points négatifs

  • Il faut TOUJOURS lire les ingrédients et ne jamais prendre pour acquis qu’un produit est 100% végétal (j’ai eu de mauvaises surprises – comme un jus de pomme avec de la vitamine D3, qui est d’origine animale);
  • Moins de choix quand on va au resto, mais à bien y penser, ce n’est pas si négatif que ça : cette année, je suis allée au restaurant deux fois seulement (à ma fête, en octobre dernier, et à la fête d’une de mes meilleures amies, en mai). Étant native du signe de la balance, moins j’ai de choix, mieux c’est! Évidemment, le nombre d’options varie selon le type de restaurants. Ceci dit, je ne dirais pas non à plus de variété;
  • J’ai probablement mangé beaucoup trop de pâtes (j’élabore d’avantage sur ce point dans la section Défi, à la fin de l’article);
  • Avoir des flashbacks de Earthlings à chaque fois que je passe devant l’allée des viandes et des produits laitiers… et à la caisse, lorsque le client qui me précède à vidé la tablette des côtés levées et qu’il n’y a que ça dans son panier, ou la vue de manteaux avec col en fourrure (l’hiver revient bientôt – le chapitre sur la fourrure m’a particulièrement marqué).

Je crois que j’ai fait le tour pour cette section, rien d’autre ne me vient à l’esprit!

Côté bouffe…

Nouvelles recettes préférées

Nouveaux produits/aliments coup de cœur

  • Lait d’amandes (particulièrement au chocolat);
  • Levure alimentaire : j’étais loin d’être convaincue de pouvoir en venir à aimer ça, mais maintenant j’adore! #VeganCliché;
  • Pois chiches : ce n’est pas nouveau, mais beaucoup plus fréquent dans mes menus;
  • Daiya : je ne peux pas vous cacher que leurs produits m’ont beaucoup aidé à me défaire de ma dépendance au fromage;
  • Gardein : j’en consomme à l’occasion, c’est un bon dépanneur quand le frigo et les armoires sont presque vides;
  • Margarine végane de Becel : j’en utilise rarement, mais c’est toujours pratique d’en avoir sous la main;
  • Sucre de canne roux : j’essaie de couper ma consommation de sucre blanc (ou raffiné) à cause du bone char (donc pas végétalien – voir prochaine section), au moins dans les plats que je prépare;
  • Noix de cajou;
  • Graines de chia (sur mes toasts bananes-beurre d’arachide et pour remplacer les œufs dans mes brownies 😉 ).

Nouveaux mots/termes appris

Sources des définitions : Wikipédia!

  • Caséine : protéine qui constitue la majeure partie des composants azotés du lait. La première phase de la fabrication du fromage est leur précipitation par adjonction d’un acide ou de présure. Le mot caséine est issu du latin caseus, « fromage ».
  • Présure : coagulant d’origine animale extrait du quatrième estomac (caillette) de jeunes ruminants. Elle est constituée d’enzymes actives appelées chymosine. Elle est employée pour la coagulation du lait nécessaire à la fabrication des fromages.
  • Cochenille : ou plutôt l’usage qu’on en fait dans le domaine de l’alimentation ; des colorants rouges
  • Vitamine B12 : j’en avais vaguement entendu parlé auparavant, sans trop savoir à quoi ça sert; également appelée cobalamine, est une vitamine hydrosoluble essentielle au fonctionnement normal du cerveau (elle participe à la synthèse de neuromédiateurs), du système nerveux (elle est indispensable au maintien de l’intégrité du système nerveux et tout particulièrement de la gaine de myéline qui protège les nerfs et optimise leur fonctionnement) et à la formation du sang.
  • « Bone char » : un matériau noir granuleux et poreux produit par la carbonisation d’os d’animaux. Principalement utilisé pour la filtration et la décoloration (meilleur exemple d’utilisation : le sucre blanc)
  • Huile de palme : je voyais ça sur presque toutes les listes d’ingrédients sans savoir ce que c’est. Et c’est assez désastreux.
  • Spécisme : discrimination fondée sur le critère d’espèce. Le spécisme conduit à accorder moins d’importance aux intérêts des animaux non humains par rapport à ceux des humains. On peut aussi ranger sous ce terme la préférence pour certains animaux (les animaux de compagnie) par rapport à d’autres (les animaux d’élevage) qui conduit par exemple à manger du cochon mais pas du chien.
  • Sentience : désigne la capacité d’éprouver des choses subjectivement, d’avoir des expériences vécues. Les philosophes du XVIIIe siècle utilisaient ce concept pour distinguer la capacité de penser (la raison) de la capacité de ressentir (sentience). […] Le concept de sentience est central en éthique animale car un être sentient ressent la douleur, le plaisir, et diverses émotions ; ce qui lui arrive lui importe. Ce fait lui confère une perspective sur sa propre vie, des intérêts (à éviter la souffrance, à vivre une vie satisfaisante…, etc.), voire des droits (à la vie, au respect…). Ces intérêts et ces droits impliquent l’existence des devoirs moraux de notre part envers les autres êtres sentients.
  • Vivisection : La vivisection est une dissection opérée sur un animal vertébré vivant, à titre d’expérience scientifique, en particulier dans le but d’établir ou de démontrer certains faits en physiologie ou en pathologie.

Choses qui m’ont étonné (positif ou négatif)/déçu

  • Le chocolat noir n’est pas automatiquement végétalien;
  • Les soupes de Campbell’s ne sont pas végétaliennes (quoiqu’il y a encore du flou sur la question);
  • Il y a des sous-produits du poulet dans les chips BBQ (du moins, dans la grande majorité des cas);
  • Les Oreos sont végétaliens;
  • Les bonbons Maynards ne contiennent pas de gélatine ni aucun sous-produit animal;
  • Idem pour les Skittles 
    • Mise à jour 08/09/2014 : Sur Twitter, Mist Ychero m’a appris que les Skittles rouges sont colorés avec le colorant E120, soit un colorant à base de cochenille. Par contre, après quelques recherches, je me suis rendue compte que les Skittles américains sont véganes, alors que ceux produits au Royaume-Uni ne le sont pas. Pour tous les liens, c’est par ici! Nous avions donc toutes les deux raisons! ;))
  • La versatilité de la banane;
  • Les produits laitiers sont partout, mais dans la sauce tomate du commerce;
  • En éliminant tout produit d’origine animale de son alimentation, on élimine beaucoup de malbouffe en même temps. Oui, la malbouffe végétalienne existe, mais c’est plus facile d’y résister lorsqu’on n’y a jamais goûté. Du coup, c’est plus facile de gérer les tentations (lorsqu’on est végétalienne pour des raisons éthiques et écologique – et de santé, mais ça c’est venu plus tard);
  • Je préfère désormais les fruits aux légumes (avant, c’était l’inverse – j’essaie encore de comprendre pourquoi, mais ça explique surement en partie pourquoi j’ai moins de rage de sucre).

Impact écologique et éthique

  • Selon ce site (qui ne considère qu’une alimentation végétaRienne et qui, donc, n’inclut pas les œufs et les produits laitiers), j’aurais épargné la vie de 202 animaux (poule, vache, cochon et autres). Ce serait donc environ l’équivalent de 195 lbs de viande. Si on incluait le fromage, les chiffres monteraient probablement en flèche!
  • Toujours selon le même site, j’aurais évité de relâcher 1,609 lbs de CO2 dans l’atmosphère. Là aussi, si on incluait le fromage, le chiffre serait probablement plus grand!
  • Selon National Geographic, en étant végane, on peut sauver jusqu’à 600 gallons d’eau de moins par jour de plus qu’une personne ayant une diète comprenant viande et produits laitiers. Petite conversion rapide : 600 gallons = 2271,247068 litres d’eau. Imaginez si je réussis, en plus, à prendre des douches un peu moins longues (j’y travaille)! 😉

Défis pour la prochaine année

  • Varier, côté fruits et légumes. En essayer de nouveaux et tenter d’apprivoiser ceux que j’aime moins (ou tout simplement pas). Petite liste : tomates (crue et en gros morceaux cuits- détails importants), champignons, patates douces, betteraves, bleuets, choux de brussel, panais, dattes (j’ai vu que ça revenait souvent dans les recettes de desserts végétaliens), prunes, avocats, mangues, etc.
    • Mise à jour 06/11/2017 : je me suis réconciliée avec la patate douce, les panais, les dattes, les avocats et les mangues. 🙂
  • Manger moins de pâtes : bref, varier les féculents (riz, orge, polenta, couscous, quinoa et en découvrir de nouveau, pourquoi pas!).
  • Changer tranquillement mes produits d’hygiène et ménagers pour des produits véganes (et, tant qu’à faire, j’ai envie de faire ça zéro déchet en même temps). Idem pour ce qui est des vêtements (je n’ai pas grand chose à changer, car j’achète surtout du coton… peut-être ma tuque et mon foulard – j’ai coupé les étiquettes, alors je ne sais pas si c’est de la laine ou du synthétique, mais je penche pour le synthétique – et mon manteau d’hiver est déjà végane – pas de fourrure, de laine, de duvet ni de cuir!)
  • Intégrer le plus possible des alternatives zéro déchet au quotidien (vous aurez deviné sur quoi je vais majoritairement écrire pendant les prochains mois)
    • Mise à jour 06/11/2017 : le zéro déchet est devenu mon sujet principal, haha!

Alors voilà! Un gros article pour une grande fierté! 🙂

Parlant de fierté… j’ai eu envie de me faire plaisir. Comme j’ai perdu du poids et que la majorité de mes vêtements étaient déjà un brin trop grand (par soucis de confort), j’ai remplacé un de mes coton ouaté par celui-ci (acheté chez Herbivore Clothing) :

Y'est pas juste beau, y'est très, très, très confortable! :)
Y’est pas juste beau, y’est très, très, très confortable! 🙂

 

Et, tant qu’à faire livrer des États-Unis, j’ai ajouté un portefeuille à ma commande, pour remplacer celui que j’avais (en cuir et en train de rendre l’âme). Et comme j’ai eu quelques difficultés techniques en faisant ma commande, j’ai eu droit à un cadeau (avec ma commande qui en était déjà un!)!

Évidemment, je n’ai pas été parfaite du début à la fin, apprenant sur le tas. Si écarts il y a eu, ils étaient involontaires. On apprend de nos erreurs, comme on dit!

Publicités

22 commentaires sur « 1 an de végétalisme : le bilan »

  1. Bravo pour ta première année de végétalienne!!!!

    Ton bilan est vraiment intéressant et très complet, merci de l’avoir partagé.

    En passant, certains sucres blancs raffinés ne contiennent pas de bone char.

    Je n’avais jamais vu l’autocollant « I love vegan bacon ». Je l’aime beaucoup!

    J'aime

  2. Hello ! Félicitations pour ce premier anniversaire ! Je trouve ton article très inspirant et l’aspect concernant ta santé m’a beaucoup intéressé (notamment en ce qui concerne l’amélioration du sommeil et l’eczéma) 🙂

    J'aime

  3. Salut! C’est l’amie (Maude Lebeau) d’une amie (Heidi Charron) qui m’a recommandée ton blog! Je suis présentement végétarienne. Je suis un peu extrémiste dans la vie… Donc, j’essaye de tout changer en même temps: mon mode d’alimentation, les produits ménagers, ma vie au complet quoi! Mais j’habite en appart avec mon copain et c’est pas easy pour lui certains changements (surtout le compost que je lui ai imposé comme compagnons pour l’hiver, hahaha). Bref, j’ai pas vu ton ancien blog (qui à ce qui paraît était super). Et je voulais te dire qu’un billet comme ça me motive encore plus! Merci d’être une personne intégre et dévouée!
    PS: Comment se passe les fêtes quand on change d’alimentation? (J’ai si peur!)
    PS2: Je suis en train de lire Zéro Déchet! Si tu veux jaser de quoi que ce soit, je suis tellement down, t’as pas idée!

    J'aime

    1. @Audrey : En fait, mon ancien blogue n’a pas disparu, j’ai simplement changé le nom de domaine, donc tous les articles de ma transitions sont encore accessibles (dans le menu principal, tu peux aller dans la catégorie « Véganisme », la grosse majorité des articles devraient être là – tu me fais penser que j’ai encore un peu de reclassement à faire).

      Pour ce qui est des fêtes, l’an passé, je m’étais préparé un petit kit de survie (https://leblogdejule.wordpress.com/2013/12/27/kit-de-survie-noel/) et ça s’est très bien passé. Ça me faisait peur aussi, puisque, mauvais timing involontaire, ma grand-mère organisait un souper « traditionnel »… chose qu’on n’avait pas fait depuis des années! J’ai quand même pu piger un peu dans certains plats : légumes, patates – j’en avais pris un peu avant que ma grand-mère n’ajoute du lait et du beurre pour les mettre en purée -, pain). Bref, c’était surtout le côté « protéines » et dessert dont j’avais à me soucier le plus!

      Pour ce qui est de Zéro déchet, je serai très heureuse d’en parler avec toi (faudrait que je termine ma relecture d’ailleurs… ah, tant de projets et si peu de temps!)! 😀

      Et tu me rassures; je suis bien contente de voir que je ne suis pas la seule à tout vouloir changer d’un coup (je me force pour ne pas y aller trop vite pour que les changements « survivent » sur le long terme)!

      J'aime

  4. voici ce qui a retenu mon attention

    disparition du spm : alors la… maudite chanceuse!!!!!! je prends une méthode de contraception qui bloque les menstruations (j’en ai juste un peu, aux 3 mois) pis les rares fois que j’ai un semblant de règles j’ai un spm de la mort….

    lire les ingrédients : oh, parles-moi-en pas… pour le jus sérieux ouache faut vraiment s’informer pour tout… en tout cas au loblaws hier je vois une boule a la courge musquée arancine qui semblait panée ou frite alors je demande si y’a des oeufs ou produits laitiers dedans (avec la panure on sait jamais…). heureusement que le gars ne savait pas!!! car j’ai finalement jamais su, il m’a sorti la liste des ingrédients et au premier regard j’ai vu « jus de poulet »… ctait même pas végé! alors si admettons il m’avait dit « non pas d’oeufs ou de produits laitiers » j’en aurais mangé et là….. 😦

    moins de choix au resto : ca dépend! si tu vas dans un resto omni c sûr, mais il y a une éclosion de restos véganes… même un nouveau qui va ouvrir jeudi (copper branch) alors les véganes ont de plus en plus de choix!

    chia : si tu aimes ça tu vas aimer le Holy Crap (oui je sais le nom donne pas envie!!! mais c bon!!!) ca se vend dans les magasins bios.

    soupe campbells : non seulement elle est pas végane mais elle est pas végé non plus ça a l’air… 😦

    aime plus fruits légumes : on dirait que notre goût se développe après un certain temps. par exemple, je détestais les mûres avant, maintenant je les aime!!! par contre les framboises rien à faire je trouve ça dégueu. au début de mon végétarisme j’avais essayé les wraps crudessence et j’aimais pas ça pantoute. après être passée au végétalisme j’ai réessayé et j’adore ça, je pourrais en manger a tous les jours si j’avais les moyens!

    J'aime

    1. @Marie-Douce : En effet, la disparition des SPM, c’est mer-vei-lleux! Je prenais aussi la pilule (moi aussi, c’était au 3 mois) et ça c’était quand même pas mal amélioré (dans le sens où je pouvais passer une journée normale, mais j’avais quand même des maux de ventre et les jambes parfois engourdies). Ça ne veut pas dire que le végétalisme est LA solution miracle, mais dans mon cas, ça l’a été! 🙂

      J'aime

  5. super article merci, ça fait du bien de faire des bilans, je suis dans la meme optique que toi,
    j’ai plutôt commencé parce que que tu va attaquer, cad le coté Zéro déchet, fabrication des produits ménagers, changement de l ‘alimentation… je ne suis pas encore vegan, mais je crois que je m’en rapproche de plus en plus ( j’ai déjà commencé à éliminer le lait animal par exemple)… au plaisir de lire tes futures évolutions 🙂

    J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s