Zéro déchet : réorganiser sa cuisine

Avec ce texte, j’inaugure une nouvelle série d’articles sur ma démarche de réduction de mes déchets! Contrairement à mon alimentation végétalienne, je ne crois pas que les changements se feront aussi rapidement!

Je vous ai déjà mentionné que je fais du tri dans ma chambre (présentement, j’ai presque terminé… mais je dois rapporter des choses qui sont chez mes parents, donc, techniquement, je suis loin d’avoir terminé).

Jeudi, comme j’étais un peu tannée d’être dans ma chambre, j’ai attaqué à la cuisine : j’ai commencé par sortir des armoires tout ce que je n’utilisais pas ou que j’avais en double (parce que quand tes grands-mères te donnent plein de choses, les doublons arrivent vite) et j’ai mis toutes ces choses avec les autres qui sont à vendre/donner. Ensuite, j’ai tout sorti des armoires (j’en ai profiter pour les nettoyer un peu) et j’ai tout replacer de manière plus logique… ce qui fait qu’à la fin, je me retrouvais avec une grande armoire complètement vide! Tout ce qui trainait sur le dessus du frigo (contenant consignés à rapporter, chaudière pour faire le ménage/lavage) s’est donc trouvé un nouveau domicile.

Il y a quelques semaines déjà, j’ai commencé à transvider certains de mes achats (emballés) dans des bocaux en verre que j’ai récupérés ici et là (pots de sauce tomate – les miens, ceux de mes parents et ceux de mon grand frère – pots de cornichons/olives, pots Masson, etc.). Et j’aime beaucoup plus l’allure de mon garde-manger ainsi (et c’est plus facile de s’y retrouver)! Comme vous pouvez le voir, j’ai aussi réutilisé un grand pot à crème glacée (que mon petit frère avait achetée l’été dernier) pour y mettre mes flocons d’avoine.

Je suis à la recherche de grands contenant en verre ou céramique pour mes farine et pour les pâtes.
Je suis à la recherche de grands contenants en verre ou en céramique pour les farines et pour les pâtes.

Quand j’ai voulu identifier mes contenants en verre (particulièrement ceux qui peuvent porter à confusion : sel, bicarbonate de soude et éventuellement fécule de maïs et poudre à pâte), j’ai vu que plusieurs personnes utilisent des étiqueteuses… mais ces petits bidules sont beaucoup trop chers pour le peu de fois que ça me servirais. Cependant, hier soir, j’ai trouvé une solution à mon problème sur ce blogue! Il suffit d’écrire le contenu avec un marqueur effaçable et de mettre du ruban adhésif par dessus. Ainsi, le marqueur reste bien en place ET si jamais on veut renommer le bocal, il suffit d’enlever le bout de ruban et le marqueur s’enlève tout seul!

Donc voilà ce qui en est pour la cuisine à ce jour. Je crois avoir fait pas mal le tour de la pièce. La prochaine pièce à attaquer, c’est la salle de bain (quoique j’ai déjà commencé un peu).

Bon week-end!

P.S. : Aujourd’hui, ça fait 9 mois que je suis végétalienne! Dans 3 mois, je pourrai dire que ça fait un an! 😀

Publicités

8 commentaires sur « Zéro déchet : réorganiser sa cuisine »

  1. Sinon, on bon truc pour les étiquettes sur tous les contenants en verre : mettre un peu de lait sur un morceau de papier et poser « l’étiquette » sur le verre. Le lait agit comme une colle puissante au contact du verre et du papier ! En plus, une fois qu’on lave le bocal, l’étiquette s’enlève toute seule avec l’eau ! 🙂

    J'aime

  2. Ce truc du marqueur effaçable me servira à coup sûr!

    Je ne sais pas où tu peux trouver de grands bocaux de verre. Peut-être peux-tu te renseigner auprès des restaurants près de chez toi, à savoir s’ils peuvent t’en garder….

    Une chose est certaine, ton garde manger a fière allure.

    J'aime

    1. @:) :Merci! Pour les bocaux, je pensais aller faire un tour dans les magasins spécialisé dans les accessoires de cuisine. D’habitude, il y en a de ce genre d’endroit (selon mes souvenirs… je ne fréquente pas souvent ces magasins!).

      J'aime

  3. Yeahh! Belle idée! Mais il est interminable ce ménage dit donc 😉 mais ne t’en fait pas, c’est un bon coup à donner, mais une fois que c’est fait, tout est tellement plus simple! Et juste une petite question comme ça, tu as une idée des meilleurs endroits pour acheter en vrac à Montréal?

    J'aime

    1. @Kolibri : En effet, j’aime mieux donner un gros coup pendant que j’en ai l’envie et le temps! Mais étrangement, j’ai presque du plaisir à le faire!

      Pour ce qui est des endroits où acheter en vrac à Montréal, je n’ai pas encore fait de recherches très approfondies, mais Frenco (http://www.frenco.ca/) semble être l’endroit le plus « complet » jusqu’à présent. Bon, ça prend environ 30 minutes en métro pour m’y rendre, mais je suis certaine que ça en vaut la peine (ça va être un de mes prochains sujets d’articles, quand j’aurai fait mes recherches et planifier mes affaires!) 🙂

      J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s