FAQ

Ici, vous trouverez les réponses aux questions qui me sont le plus posées, que ce soit sur le blogue, les réseaux sociaux, en entrevue ou lorsque je rencontre des gens à qui j’essaie d’expliquer mon mode de vie.


Depuis quand es-tu végane? Et zéro déchet? + Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être végane? Et zéro déchet?

J’ai déjà répondu à ces questions sur la page « À propos » et rapidement ici. 😉

Où fais-tu tes achats en vrac?

Frenco pour le sec (grains, céréales, sucre, noix, chocolat, etc.), les huiles, le beurre d’arachides et mon savon pour le corps. Pour le shampooing et le savon à main, je l’achète à mon éco-quartier (Saint-Laurent). J’ai d’ailleurs documenté mes premiers achats en vrac chez Frenco ici.

Pour le reste (fruits, légumes, pain, lait d’amandes* et autres rares aliments que j’achète encore emballés), je vais au Provigo près de chez moi (grande chaîne de marché d’alimentation, pour ceux et celles qui me suivent de l’extérieur du Québec) ou à la fruiterie en face du dit Provigo (la fraîcheur laissant parfois à désirer, j’y vais surtout pour les achats de dernière minute).

Quels types de contenants utilises-tu pour tes achats en vrac?

Majoritairement des pots de beurre d’arachides de Kraft (récup!) pour le sec (grains, sucre, cacao, etc.). Pour les aliments que j’achète en plus grande quantité (levure alimentaire, céréales, pépites de chocolat), j’utilise un contenant fait pour ça (dans le cas des céréales), et pour les restes, il s’agit encore de récupération (un grand pot de noix de cajou, par exemple). Sauf que tout ça commence à être encombrant (autant dans mes armoires que pour le transport), alors j’espère mettre la main sur des sacs en tissu rapidement!

Pour les fruits et les légumes, j’utilise des filets, tout simplement!

Dans quels types de contenants conserves-tu tes achats en vrac?

Je réutilise surtout des pots de sauce pour pâtes récupérés dans mon bac de recyclage (et celui de mes parents, et celui de mon grand-frère). C’est la grosseur idéale pour moi qui stocke des aliments pour une seule personne. J’ai aussi quelques pots Mason trouvés en friperie ou que mon père m’a donnés de ses surplus (il fait du cannage de betterave).

Pourquoi ne fais-tu pas ton propre lait d’amandes?

Je sais que faire son propre lait d’amandes est facile et rapide, mais toujours faut-il trouver une grosse quantité de noix pour un bon prix quelque part! Et comme je n’ai pas de voiture et que j’ai peu d’espace de stockage (sans parler de l’humidité qui vient avec la vie en sous-sol), acheter de grosses poches d’amandes ne m’intéresse vraiment pas pour le moment.

Côté zéro déchet, si tu n’avais qu’une habitude à conserver, ce serait laquelle?

La coupe menstruelle.

Ce bidule est merveilleux.

Ce bidule a changé ma vie : fini les changements de draps au milieu de la nuit! #poète

Qu’est-ce que tu fais pour la litière?

Par où commencer?

  1. Je réduis mes déchets, pas les déchets de Madame Minou;
  2. Même si je trouvais la litière la plus écolo au monde vendue en vrac… si Madame n’aime pas, on n’est pas plus avancé;
  3. Oubliez la toilette, que ce soit jeter les selles dedans ou entraîner votre chat à l’utiliser;
  4. Y’a tellement de choses plus faciles à changer que ça!

Pour le reste en ce qui concerne les chats, je vous invite à lire cet article qui résume comment j’essaie tout de même de réduire les déchets de Madame (et où j’élabore plus sur le sujet de la toilette).

Oh, et j’ai aussi un article pour les chiens. 😉

Comment faire pour sensibiliser les autres?

J’ai parlé de ma « méthode » dans cet article.

À quoi ressemble une journée végane et zéro déchet?

N’ayant pas un horaire très stable, je n’ai pas de journée « typique », donc j’ai toujours beaucoup de difficulté à répondre à cette question. Je fais quelques vlogs et on s’en reparle?

Quels furent tes obstacles en cours de route?

De ce côté-là, je trouve que j’ai beaucoup de chance : mon entourage étant très ouvert d’esprit, ça a été facile de changer mes habitudes. Pour le zéro déchet, comme je fais mes achats en vrac dans une boutique où je sais que mes contenants sont acceptés, je n’ai jamais eu de confrontation avec un commerçant.

Par contre, si votre situation est différente de la mienne (ce qui est plus que probable), je vous suggère de lire mes conseils pour affronter les critiques de votre entourage.

As-tu une anecdote au sujet de ton mode de vie?

Il arrive que quelqu’un me reconnaisse lors de ma visite mensuelle chez Frenco. Sinon, quand j’achète des fruits ou des légumes, il arrive parfois qu’on me demande où j’ai trouvé les produits… Pas les sacs, les produits!

Dans quelle section du rayon des produits frais avez-vous trouvé ces pommes-là? Elles sont vendues comme ça?

Et là, je leur explique simplement que j’utilise des filets plutôt que les sacs en plastique pour me servir dans les fruits et légumes offerts sans emballage. Leur réaction : « Bonne idée! »