Zéro déchet : entretenir son sourire – le fil dentaire

[Mise à jour : Je vous invite, après avoir lu l’aricle, à lire les commentaires de Ming. Elle apporte plusieurs précisions importantes! Merci. 🙂 ]

J’ai commencé à chercher plus sérieusement une alternative plus écolo à LA chose que je jette tous les jours (et je n’avais même pas besoin de mon défi pour m’en apercevoir). Vous l’aurez deviné à cause du titre de cet article : il s’agit de la soie (ou fil, parce que celle que j’utilise en ce moment n’est pas en soie véritable) dentaire. Comme je n’ai vu pratiquement aucun article sur le sujet sur les blogue zéro déchet que je consulte, j’ai décidé de faire mes propres recherches!

Jusqu’à présent, depuis que je me suis lancée dans l’aventure du Zéro déchet, c’est le déchet qui me donne le plus de fil à retordre (pou-toum-tss!). Premièrement, parce que le fil dentaire n’est pas compostable; deuxièmement, parce qu’il est trop souvent vendu dans un emballage (ou avec des accessoires – comme ceci) en plastique non-recyclable et troisièmement, parce que c’est important d’avoir une bonne hygiène dentaire, alors je dois trouver une alternative à la chose. Dans son livre Zéro déchet, Béa Johnson a écrit ceci :

Le fil de soie est ce qui se rapproche le plus de fil de soie dentaire acheté dans le commerce; il est aussi solide et tout aussi efficace. Pour supprimer l’emballage qui accompagne le fil, vous pouvez simplement effilocher un morceau de soie organique, entortiller deux de ses fils et les composter après utilisation. Selon l’Association dentaire américaine : « Ce n’est pas le type de fil de soie dentaire que vous utilisez qui compte, c’est la manière dont vous vous en servez, et à quelle fréquence ».

– Zéro déchet (édition québécoise), page 143.

Personnellement, utiliser de la soie qui sort des fesses dodues d’un ver blanc ne m’intéresse pas, mais il est vrai que c’est une autre solution. 😉 On peut aussi se rincer la bouche dans les 20 minutes suivant le repas pour déloger une partie des aliments coincés entre les dents, mais cela ne suffit pas.

Voici donc le top 5 des meilleures alternatives que j’ai trouvé jusqu’à maintenant (et évidemment, je garde la meilleure pour la fin!) :

1. La soie dentaire de Eco-Dent

soie-dentaire-eco-dent-végane-zéro-plastique
Source : http://well.ca/

Il s’agit de la première alternative que j’ai découverte, et elle m’a été suggéré par Babette.

Ses avantages :

  • Végane (pour ceux et celles pour qui c’est un critère important)
  • Emballage sans plastique, fait de carton recyclable
  • Disponible en 2 saveurs : menthe (illustré ci-dessus) et cannelle

Ses désavantages :

  • Difficile à trouver en boutique (du moins, au Québec), mais disponible en ligne.
  • N’est probablement pas compostable
  • Son prix : 7,79$ pour 100 yards (équivaut environ à 91.44 mètres). Pour comparer, le fil que j’utilise coûte environ 4$ pour 183 mètre.

2. Le simulateur de gencives de G.U.M

Source : http://www.gumbrand.com/
Source : http://www.gumbrand.com/

Cette alternative est celle suggérée par Béa Johnson sur son blogue. C’est la deuxième alternative sans plastique que j’ai trouvé à ce jour. C’est un outil qui permet de bien nettoyer les gencives, mais vaut mieux utiliser autre chose pour nettoyer entre les dents.

Ses avantages :

  • Manche durable en aluminium anodisé, et non en plastique
  • Tête en caoutchouc changeable (mais elle peuvent être réutilisées plusieurs fois)
  • Nettoie mieux l’avant et l’arrière des dents que le fil dentaire (démonstration ici – en anglais)
  • Végane (à moins que ce ne soit testé sur des animaux, mais je ne penserais pas)
  • Son prix : 3.75$ pour le manche et une tête en caoutchouc + l’embout en caoutchouc au besoin
  • Trouvable en pharmacie et épicerie (du moins, au Québec), mais aussi disponible en ligne

Ses désavantages :

  • Ne nettoie pas entre les dents
  • Génère tout de même déchet, mais quand même moins qu’avec le fil dentaire

3. Go-Betweens Proxabrush de G.U.M

Source : http://www.gumbrand.com/
Source : http://www.gumbrand.com/

Détrompez-vous! Il ne s’agit pas d’une brosse à dent sans tête! On insère une petite brosse (selon notre type de dentition) sur la tête du manche et on s’en sert pour nettoyer entre les dents.

Ses avantages :

  • Nettoie entre les dents
  • La tête (brosse) peut être utilisée plusieurs fois avant d’être changée
  • Bonne option pour les personnes avec un appareil dentaire (ex. broches)
  • Végane (à moins que ce ne soit testé sur des animaux, mais je ne penserais pas)
  • Son prix : 1,99$ + les nouvelles brosses au besoin

Ses désavantages :

  • En plastique (pour ceux et celles qui désirent éviter cette matière)
  • Génère tout de même déchet, mais quand même moins qu’avec le fil dentaire
  • Difficile à trouver en boutique et en pharmacie, mais disponible en ligne ici

4. Proxabrush Trav-Ler de G.U.M

Source : http://www.gumbrand.com/
Source : http://www.gumbrand.com/

Très semblable à l’alternative précédente, la différence étant qu’il est possible de refermer la brosse pour la protéger lorsqu’elle n’est pas utilisée. Une bonne alternative pour le gens qui voyagent beaucoup!

Ses avantages :

  • Nettoie entre les dents
  • La tête (brosse) peut être utilisée plusieurs fois avant d’être changée
  • Bonne option pour les personnes avec un appareil dentaire (ex. broches)
  • Végane (à moins que ce ne soit testé sur des animaux, mais je ne penserais pas)
  • Se referme avec un bouchon; entreposage plus hygiénique et pratique lorsqu’on doit se déplacer
  • Le bouchon peut aussi être inversé pour prolonger la poignée pour faciliter l’accès à l’arrière de la bouche.
  • Disponible en 2 couleurs : bleu ou rouge/rose

Ses désavantages :

  • Seulement disponible en ligne ici
  • Génère tout de même déchet, mais quand même moins qu’avec le fil dentaire
  • Le prix de l’ensemble de base est assez dispendieux, comparé aux alternatives présentées plus haut : 35.19$ qui inclus le manche et son bouchon, ainsi qu’une boîte de 36 brosses de rechange
  • En plastique (pour ceux et celles qui désirent éviter cette matière)

5. Le « Water Flossing »

Exemple de dispositif pour le
Exemple de dispositif pour le « Water Flossing »

J’en ai entendu parler tout récemment lors du « Zero Waste Tweets On Thursday » (#zwtot – voir une partie de la discussion ici), mais c’est quoi? En gros, c’est un dispositif qui utilise tout simplement de l’eau pour déloger les aliments d’entre les dents, un peu comme chez le dentiste!

Ses avantages :

  • Réutilisable à l’infini (ou presque)
  • Bonne option pour les personnes avec un appareil dentaire (ex. broches)
  • Végane
  • Nettoie entre les dents, même mieux que le fil dentaire!
  • Modèles avec ou sans fil offerts
    • Les modèles sans fils sont idéals pour les voyageurs et les propriétaires de petites salles de bain.
  • Ne produit aucun déchet, sauf probablement l’emballage dans lequel le produit est vendu

Ses désavantages :

  • Selon le modèle choisi, cela occupe beaucoup plus d’espace dans la salle de bain que le fil dentaire
  • Les prix varient entre les modèles, mais c’est entre 50-90$ : c’est donc un gros investissement selon la taille de votre budget (personnellement, ça en serait un gros… mais Noël approche! 😉 )

Voilà ce qui en est pour ce que j’ai trouvé jusqu’à présent!

Vous aurez sans doute deviné quelle option je préfère! Par contre, comme je ne suis pas certaines d’en avoir les moyens, ça sera pour plus tard (c’est-à-dire peut-être à Noël, héhé!).

Avez-vous trouvé d’autres alternatives plus écologiques au fil dentaire?

Y en a-t-il une ici qui vous intéresse ou que vous avez déjà essayé?

Advertisements

23 thoughts on “Zéro déchet : entretenir son sourire – le fil dentaire

  1. Coucou, excellent débat… J’utilise aussi régulièrement du fil dentaire, mais je ne trouve pas vraiment de solution alternative qui me convienne.
    Si je comprends bien ton choix irait plutôt vers le Water flossing ? J’avoue que je suis assez septique, car c’est un GROS objet en PLASTIQUE. Au final, ça revient quasiment au même que de cumuler plein de petites boites, non ? Sans compter que ça prend beaucoup de place et que j’essaie aussi de réduire le nombre de chose que je possède.
    J’imagine que l’idéal ce serait d’en trouver un en occasion 🙂

    J'aime

    1. En fait, j’ai un peu abandonné le projet pour le moment (comme pour la litière du chat). Je continue de regarder, mais je me dis qu’il y a des gestes plus significatifs que je peux poser avant de penser au fil dentaire. 😉

      Mais je suis d’accord avec toi par rapport au Water Flossing. C’est difficile de savoir à quel point l’investissement en vaudrait la peine!

      J'aime

      1. Et oui, on ne peut pas être sur tous les fronts à la fois. Tu as raison, ce n’est sûrement pas la priorité, il y a déjà de quoi s’améliorer sur plein d’autres points.

        J'aime

  2. Du coup je ne sais pas si c’est « bien », mais quand j’ai besoin de fil dentaire j’utilise un brin de fil de coton que j’ai pour ma broderie. C’est compostable il me semble et puis j’en ai de toute façon chez moi.

    J'aime

    1. J’ai étudié cette option l’an dernier, et en faisant mes recherches, j’ai appris que beaucoup de fil de coton sont traités avec des produits chimiques, alors ça m’a refroidi un peu. 😛

      J'aime

  3. Je n’ai pas vraiment pensé à ça. La fille dentaire fait trop partie de la vie de certaines à cause de son utilité envers de la nourriture qui se coince entre les dents. En fait, il y a un mouvement qui propose d’utiliser les déchets non compostable pour fabriquer nos routes. Ceci est déjà faite en scandinave et peut-être bientôt dans plus de pays autour du monde. merci en tout cas de nous avoir alerté à ceci et bonne chance pour la continuation.

    http://www.jacquesfaustdentiste.com

    J'aime

  4. Merci pour cet article pour lequel je suis concernée. Par défaut, j’utilise le fil dentaire en soie. Hélas mes préoccupations sont les mêmes. Je vais lire tout son contenu avec grande attention. Encore merci !

    Aimé par 1 personne

  5. Hello ! 🙂
    Personnellement j’utilise les brossettes GUM et je les trouve très, très bien, ça nettoie parfaitement entre les dents (bien mieux à mon goût que le fil dentaire, que je n’ai de toute façon jamais réussi à dompter). Après, c’est sûr que ça génère quelques déchets, mais qui ne sont pas quotidiens. Utilisée correctement et bien entretenue, une petite brosse peut faire des semaines.

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou! Je suis hygiéniste dentaire, alors, je me permet d’apporter quelques petits commentaires 🙂

    D’abord, le stimulateur de gencive, je ne crois pas que ça en vaille la peine. Nous stimulons déjà la gencive en la brossant, pas besoin de s’encombrer d’un objet de plus 😉 De plus, mal utilisé, il risque de causer plus de tort que de bien.

    Les brossettes interdentaires sont vraiment super! Mes patients les trouvent souvent plus faciles à utiliser que la soie. Le modèle à manche long où l’on ne remplace que la tête est le plus intéressant d’un point de vue de réduction des déchets. Sur les modèles de voyages, on ne peut pas changer la tête…dans le kit du lien auquel l’article renvoit, il y a donc 36 brosses sur 36 manches,36 bouchons et possiblement 36 petits sachets de plastiques dans lesquels les brossettes sont emballées individuellement… Ces kit sont sont souvent fait pour les cliniques dentaires, afin que des échantillons soient remis aux patients.

    Les brossettes se trouvent assez facilement en pharmacie, surtout les formats de voyage. Il faut faire attention au diamètre de la brossette,qui varie de très petit à pas mal gros! Il faut prendre un format adapté à l’espace entre nos dents. Malgré tout, chez les patients ayant les gencives très saines donc très fermes et de petits espaces, ça risque de ne pas passer…

    Juste comme ça aussi, il faut utiliser les brossettes à l’horizontal entre les dents et non à la verticale comme la soie ( les gens se trompent parfois 🙂 )

    Pour ce qui est du Waterpik, c’est un excellent outil pour les gens ayant des broches. Cependant, je ne suis pas certaine qu’il surpasse le fil… Honnêtement, je n’ai jamais été impressionnée chez mes quelques patients qui l’utilisent sans passer la soie… C’est quand même mieux que de ne pas nettoyer entre les dents du tout! 😛 Si vous faites la transition de la soie au Waterpik , je vous conseillerais de demander à votre hygiéniste dentaire si elle remarque des changements dans votre bouche après quelques moins d’utilisation (plus ou moins de saignement et de bactéries entre vos dents, apparition de débuts de carie entre les dents à la radiographie,etc) afin de vous assurer que cet appareil vous convient.

    Désolée pour ce roman! La santé dentaire me tient autant à coeur que l’envirronnement 😉

    Aimé par 2 people

    1. Super, merci pour ces précisions! Je vais faire quelques modifications à l’article (et suggérer au gens de lire votre commentaire).

      Et pas la peine de vous excuser pour le roman, il est plein d’informations qui ne sont pas disponibles (mais qui devraient l’être) sur les sites de principaux fournisseurs. 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Bon, j’ajouterai un petit chapitre alors! 😉

        Pour les gens qui éprouvent un peu de difficulté avec le fil et qui aiment utiliser les petits porte-soie jetables, il existe aussi des alternatives plus écologiques: leur version compostable (que j’ai déjà apperçu chez Pharmaprix, j’ignore s’ils y sont encore disponibles), ou encore mieux, un porte-soie réutilisable comme celui-ci: http://www.gumbrand.com/between-teeth-cleaning/floss-handles/gum-flossmate-floss-handle-845pa.html .

        En terminant, si certains lecteurs de ce blog ne sont pas trop répugnés par ce qui sort « des fesses dodues d’un ver blanc » ;), voici une soie compostable (composée seulement de fil de soie et de cire de candellia), présentée dans un emballage recyclable, non-testée sur les animaux, fabriquée dans une coopérative équitable en Colombie et qu’il est possible trouver en magasin au Québec. Mais malheureusement pas végane…
        http://www.radiustoothbrush.com/collections/all/products/natural-biodegradable-silk-floss?variant=1541753348

        PS Je viens de remarquer que parmis les fautes d’orthographe que j’ai commises dans mon commentaire précédent, il y en a une au mot environnement! C’est vraiment honteux! 😮 Toutes mes excuses! 🙂

        Aimé par 1 personne

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s