Portraits d’écolos imparfait(e)s #9: Tamaro

Pour clore les portraits d’écolos du mois d’octobre, je vous présente Tamaro Diallo de Saint-Constant! 🙂

Un des enfants de Tamaro.

Qu’est-ce qui te motive à vouloir faire ta part pour les changements climatiques?

Mes enfants.

Ton défi personnel (du moment ou à long-terme)?

Faire rouler mon entreprise tout en consacrant du temps avec mes enfants.

Qui t’inspire (personne(s) et/ou projet(s) écolos)?

Les mamans qui utilisent des couches lavables, malgré la pression sociale!! Si je pouvais toutes les prendre dans mes bras et les remercier, je le ferais. Merci! [Note de Jule – 2 novembre 2016 : ou les papas!]

Tous ces citoyens anonymes qui, chaque jour, posent des petits gestes sains pour l’environnement, sans rien demander en retour. Et ce, pour le bien de tous.

Quel est ton plus grand obstacle à ce jour?

Ma gêne à solliciter les gens pour mon projet.

Et ta plus grande fierté/réussite à ce jour?

Avoir démarré mon entreprise pour encourager la population à utiliser les couches lavables, en leur facilitant la vie.

À ton avis, pourquoi est-il important de faire sa part pour l’environnement?

C’est une question de respect pour son prochain. Nous partageons la planète, soyons courtois envers nos voisins et entretenons un environnement sain.

Qu’est-ce qui fait de toi une écolo imparfaite / qu’est-ce que tu pourrais améliorer?

Ma gourmandise!

Je commande parfois du resto. J’ai beau essayer de demander le moins d’emballages, ustensiles… je regrette tout le temps lorsque je vois la quantité de déchets générée par ce geste…Mais c’est si boooon, miam!

Où peut-on te suivre dans tes démarches?

Sur mon blogue  ou sur Facebook.

***

Vous voulez aussi participer au projet? Tous les détails sont par ici!

Enregistrer

Publicités

4 thoughts on “Portraits d’écolos imparfait(e)s #9: Tamaro

    1. Comme je le disais à Sylvain, je n’irais peut-être pas jusqu’à l’accuser d’être sexiste, mais oui, c’est de la généralisation. Je vais ajouter une note (parce que je suis d’accord avec vous deux, y’a pas que les mamans qui gèrent les couches). 🙂

      J'aime

  1. Pourquoi les «mamans» qui utilisent des couches lavables? Quand mes enfants étaient bébés, (ils ont 19 et 21 ans), c’est moi qui lavais leurs couches… Écolo et sexiste?

    J'aime

    1. Je comprends votre point de vue! Je n’irais peut-être pas jusqu’à l’accuser d’être sexiste, mais oui, il y a ici généralisation. Comme Tamaro a une entreprise de couches lavables, peut-être qu’elle n’a eu que des femmes comme clientes et c’est donc la raison pour laquelle se sont les mères qui lui sont venues à l’esprit en premier. Il faudrait lui demande pour comprendre son choix.

      Pour ces articles, je ne fais que recopier (après une révision de textes pour retirer les fautes de langue) les réponses des participant(e)s, je ne change pas le sens des réponses. J’avoue que j’aurais pu ajouter une note de ma part (comme je l’ai fait dans certains portraits précédents), mais j’avais tellement de choses en tête au moment de préparer la publication (et des trucs pas très joyeux, en plus) que l’idée ne m’a pas traversé l’esprit. Maintenant que j’y pense, je vais le faire. 😉

      J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s