Portraits d’écolos imparfait(e)s #10: Charlotte

Pour ce portrait d’écolo imparfaite, voici Charlotte qui vit à Valence dans la Drôme, le 1er département bio de France (selon ses dires)!

Charlotte
Charlotte

Qu’est-ce qui te motive à vouloir faire ta part pour les changements climatiques?

Mes motivations sont avant tout éthiques : je suis révoltée contre le gaspillage et l’exploitation à outrance des ressources, des hommes et des animaux. Il y a déjà quelques années, j’ai décidé que je ne voulais plus faire partie de cette société de consommation et encourager la destruction de la planète et des êtres qui la peuplent. Parallèlement, je suis à une période de ma vie où j’aspire au calme et à la simplicité, je ressens le besoin de prendre soin des autres et de moi-même, de me détacher des biens matériels et de me recentrer sur l’essentiel.

Ton défi personnel (du moment ou à long-terme)?

J’ai plusieurs défis à plus ou moins court terme que j’aimerai relever: consommer 100% local (ou presque), continuer à réduire mes déchets, réussir à valoriser mes épluchures, réduire mes effets personnels au minimum, créer mon potager en permaculture, m’investir dans le milieu associatif pour promouvoir mes valeurs et mon mode de vie. Mais le plus grand défi que je me suis fixé actuellement est de ne plus rien acheter de superflu pendant un an (pour commencer, après on verra 😉 ).

Qui t’inspire (personne(s) et/ou projet(s) écolos)?

Les personnes et projets qui m’inspirent sont nombreux 🙂

Je trouve absolument géniales et encourageantes les initiatives citoyennes comme le mouvement Colibris, la création des monnaies locales, et surtout les incroyables comestibles qui organisent l’autosuffisance alimentaire des citoyens avec des fruits et légumes bio et gratuits pour tous !

Et puis, il y a tous les blogues écolos comme celui de Jule*, Échos verts ou encore celui de la famille (presque) zéro déchet qui nous montrent chaque jour qu’avec un peu de volonté, beaucoup de choses sont possibles !

*Note de Jule : Awww. 🙂

Quel est ton plus grand obstacle à ce jour?

Je dirai que le plus grand obstacle que je rencontre dans ma démarche est social. Je me sens souvent en décalage avec les autres qui n’ont malheureusement pas réellement conscience ou ne sont pas intéressés par les enjeux environnementaux et sociaux. Je me sens parfois incomprise, voir moquée. Mais je sais pour autant que je ne suis pas seule grâce à tous les beaux projets dont j’ai parlé précédemment et toutes les personnes qui se mettent en marche pour apporter leur pierre à l’édifice. Les consciences commencent à bouger.

Et ta plus grande fierté/réussite à ce jour?

Ma plus grande réussite à ce jour est d’avoir réussi à concilier ma façon de vivre avec mes idées. J’en tire une grande satisfaction personnelle et cela me permet de me sentir bien. Acheter c’est voter, nous, les citoyens, avons le pouvoir entre les mains, alors prenons-le!

À ton avis, pourquoi est-il important de faire sa part pour l’environnement?

Si chacun fait sa part pour l’environnement, un autre monde est possible. Un monde plus respectueux, plus harmonieux, plus sain et plus simple. J’aime beaucoup cette citation de Gandhi qui dit tout à mes yeux : « Il faut vivre simplement pour que tous puissent simplement vivre. »

Qu’est-ce qui fait de toi une écolo imparfaite / qu’est-ce que tu pourrais améliorer?

Je ne suis malheureusement pas du tout minimaliste en terme de livres ! C’est mon gros point faible, j’adore posséder mes propres livres et j’ai une belle bibliothèque construite par mon grand-père tout spécialement pour moi et à laquelle je tiens beaucoup.

Où peut-on te suivre dans tes démarches?

J’ai crée mon blog Le germoir, où je partage mon mode de vie, mes recettes et mes idées. 🙂

***

Vous voulez aussi participer au projet? Tous les détails sont par ici!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 thoughts on “Portraits d’écolos imparfait(e)s #10: Charlotte

  1. Merci pour ce portrait ! Est-il possible de se mettre en contact avec Charlotte ? Elle est dans la même région que moi et ayant intégré les Incroyables Comestibles (de manière bénévole) depuis peu, je me dis que l’on peut peut-être faire quelque chose ensemble. Merci pour ces jolies découverte !

    J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s