Portraits d’écolos imparfait(e)s n ͦ 36 : Stéphanie

Cette semaine, je vous présente Stéphanie Boutin qui réside sur la Rive-Sud de Montréal. 🙂

Stéphanie (à gauche) et son amie Marie-Eve.

Qu’est-ce qui te motive à vouloir faire ta part pour les changements climatiques?

Je suis écolo afin de me respecter. Je me suis toujours sentie mal lorsque, étant adolescente, j’essayais de faire comme tout le monde (jeter, surconsommer, remplir le bac de recyclage de bouteilles d’eau, gaspiller, etc.) pour éviter d’être pointée du doigt. Je savais que les messages alarmants sur les changements climatiques devaient être pris au sérieux. J’ai donc décidé de changer mes habitudes pas à pas et j’y ai réellement pris goût. Je sens que mes petits gestes mis bout à bout deviennent considérables et que je fais enfin quelque chose pour aider l’environnement.

Ton défi personnel (du moment ou à long terme)?

Actuellement, je désire avoir un jardin pour faire un pas vers l’autosuffisance alimentaire.

Qui t’inspire (personne(s) et/ou projet(s) écolos)?

Évidemment, Béa Johnson est incontournable et elle m’inspire énormément. J’admire le fait qu’elle soit la pionnière et qu’elle ait donc rendu notre parcours vers le zéro déchet un peu plus facile. Sinon, toutes/tous les écolos qui tiennent un blogue m’inspirent au quotidien en partageant leurs idées.

Quel est ton plus grand obstacle à ce jour?

Il y a toutes sortes de petits obstacles au quotidien qui peuvent te faire perdre espoir. Par exemple, le fameux concours « Déroule le rebord! » au Tim Hortons que j’oublie souvent, et je me retrouve toujours avec un verre en carton même si j’ai ma tasse. Ils sont obligés de me le donner et, de toute façon, j’ai toujours l’air d’une extraterrestre quand j’essaie de leur faire comprendre que je n’en veux pas. 😉

Il y a aussi les recettes qu’on doit souvent adapter, afin qu’elles soient zéro déchet ou presque.

Et ta plus grande fierté/réussite à ce jour?

Pour ma part, j’ai plusieurs petites fiertés. Par exemple, je suis fière d’avoir une garde-robe dont le 3/4 est constitué de vêtements [d’occasion]. Puis, chaque [solution] zéro déchet que je trouve au quotidien me rend vraiment heureuse. J’ajouterais aussi que je suis fière que mon mode de vie influence positivement les gens sans que j’aie besoin de le promouvoir, simplement par mes gestes.

À ton avis, pourquoi est-il important de faire sa part pour l’environnement?

D’une année à l’autre, nous épuisons les ressources de la Terre beaucoup plus vite. Il est clair qu’elle ne pourra pas soutenir notre mode de vie actuel très longtemps. Je crois qu’il faut que nous changions de mode de vie, afin de forcer les grandes compagnies à modifier leurs produits pour répondre à une nouvelle demande. Notre argent a tellement de pouvoir. C’est ma façon de voter au quotidien.

Qu’est-ce qui fait de toi une écolo imparfaite / qu’est-ce que tu pourrais améliorer?

J’utilise beaucoup ma voiture. L’idéal serait de faire plus de déplacements à bicyclette ou à pied.

Où peut-on te suivre dans tes démarches?

Je partage, avec mon amie Marie-Ève Poulin, mes bons coups et des articles intéressants sur ma page Facebook Vivre simplement.

***

Vous voulez aussi participer au projet? Tous les détails sont par ici!

Publicités

Un commentaire sur « Portraits d’écolos imparfait(e)s n ͦ 36 : Stéphanie »

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s