Faut qu’on jase.

Dernière mise à jour : 30/11/2017

Salut tout le monde!

Cet article est très différent de ce que je fais d’habitude, mais j’ai besoin d’en parler, surtout parce que ça fait plusieurs mois que je rumine là-dessus et j’ai vraiment besoin de passer (et surtout de penser) à autre chose! Je ne vous cacherai pas que cliquer sur « publier » n’a pas été facile. Vraiment pas.

Je me suis demandé par quelle façon vous faire part de mon problème puisqu’il est assez personnel. J’ai hésité entre le format vidéo et écrit; j’ai opté pour ce dernier pour la simple raison que j’arrive à mieux organiser mes idées.

Je n’écris pas ce texte pour me plaindre ou pour faire pitié, mais à cause d’un ras-le-bol que je dois extérioriser, et vous comprendrez mieux pourquoi je dois le faire ici au fil de votre lecture.


Depuis maintenant près de deux ans, je n’arrive pas à trouver d’emploi.

Tous domaines confondus, et je pense avoir mentionné à quelques reprises sur le blogue que je suis sans emploi (soit dans les commentaires ou carrément dans un article). Je suis allée porter et j’ai envoyé mon c.v. autant à des endroits où j’avais réellement envie de travailler qu’à des endroits qui m’enthousiasmaient peu ou pas du tout.

Depuis deux ans, lorsque je vais vers les employeurs, aucun ne veut me donner une chance à cause du peu d’expérience professionnelle que j’ai (vous savez, le fameux cercle vicieux de l’expérience!) et quand on vient vers moi pour des projets en lien avec ce blogue, même si j’explique que c’est 1) mon occupation principale, 2) beaucoup de travail supplémentaire (pour monter une conférence, par exemple) et 3) je dois me déplacer (selon le projet), on m’explique « qu'[ils n’ont] pas de budget pour ça ».

En gros, je commence à être à sec, financièrement parlant.

« Mais le zéro déchet, c’est pas censé être économique? »

Oui, quand on a un revenu! Peu importe combien tu as dans ton compte d’épargne, si tu n’as pas de revenus, ça fini par se vider un jour ou l’autre. #économie101

Je vis sur mes économies depuis que j’ai terminé mes études collégiales, donc depuis fin mai 2014 (j’avais environ 5000 $ de côté à ce moment-là, pour vous donner une idée) et si ce n’était pas de mes changements d’habitudes, j’aurais été dans la situation dans laquelle je suis présentement beaucoup plus tôt.

Les seules dépenses pour lesquelles j’ai de l’aide de mes parents présentement sont la bouffe et mon assurance habitation; je paies donc : ma part du loyer (j’ai présentement deux colocs, mais je n’en aurai qu’une seule à partir de juillet pour le même appartement), ma part de la facture d’électricité, ma part de la facture d’Internet, ma facture de cellulaire, mes passages pour les transports en commun (occasionnel), la bouffe à chat et la litière ainsi que mes très, très occasionnelles dépenses personnelles (j’ai acheté beaucoup d’objets réutilisables en 2015; sur le coup, je trouvais ça cher vu mon budget, mais je suis tellement contente de l’avoir fait aujourd’hui!).

Depuis quelques mois, j’arrive à payer mes trucs, mais je frôle vraiment la limite du possible (surtout en sachant que mes frais vont pratiquement tous augmenter en juillet).

Bref, depuis deux ans, je suis frustrée, stressée et tendue. Ce qui m’amène à vous parler de l’avenir du blogue.

x bleus = blogues et réseaux sociaux et petits détails. + rouge = chaîne youtube o noirs = conférences
x bleus = blogues, réseaux sociaux et petits détails.
+ rouge = chaîne youtube.
o noirs = conférences.

Comme je le disais plus haut, mon occupation principale depuis tout ce temps est ce blogue. Et quand on tient un blogue sérieusement, ça devient rapidement beaucoup de travail.

C’est beaucoup de boulot sur mes épaules, mais reste que j’adore ça. J’adore écrire, jouer avec les visuels, apprendre le fonctionnement des réseaux sociaux et le fonctionnement des blogues et sites web professionnels en général, faire des recherches sur les solutions écolos, améliorer mes compétences en photos, etc. J’échange d’ailleurs beaucoup avec d’autres blogueuses québécoises (toutes niches confondues) régulièrement et j’ai beaucoup appris grâce à elles.

Gérer le blogue et tout ce qui vient avec occupe donc le plus gros de mes journées, et souvent 6 jours sur 7, alors je me suis dit que je pourrais essayer de rentabiliser ces heures puisque mon blogue peut servir de ressources pour les personnes qui n’ont pas autant de temps que moi pour s’informer sur les questions environnementales, les informations étant dispersées à plusieurs endroits différents et, souvent, en anglais.

J’ai compté le temps que je passe à m’occuper du blogue… Bon, okay, j’ai essayé : il y a toujours des petites tâches faites ici et là que j’oublie souvent de noter. Mais en gros, pour ce que j’ai réussi à comptabiliser, ça tourne autour de 20h/semaine, soit l’équivalent d’un emploi à temps partiel! Même que depuis que j’ai fait le calcul, ça a augmenté.

D’ailleurs, j’ai même un calendrier pour me rappeler de prendre une journée off de temps en temps (photo ci-dessus).

Je fais tout moins même. Entre autres :

  • Rédiger les articles

    • Brouillon(s)
    • Correction(s)
    • Mise en page
    • Photos + retouches + montage (lorsque pertinent) + miniature (image d’aperçu)
    • Partage sur les réseaux sociaux
  • Design et de organisation du blogue (comme je peux, j’ai un thème gratuit – je vais revenir sur ce point plus bas)

  • Gestionnaire de communauté sur les réseaux sociaux et répondre aux messages et commentaires sur le blogue

    • Vous êtes de plus en plus nombreux à interagir sur mes publications; ça me fait super plaisir et c’est très motivant, mais ça me demande du temps!
  • Recherches (pour des idées d’articles, pour confirmer mes propos, etc.)

Je suis assez régulière dans mes publications, autant sur le blogue que sur les réseaux sociaux, mais je ne me sens pas efficace à 100 % dans mes projets en lien avec le blogue parce que je me demande toujours si j’arriverai à payer mon loyer et mes factures le mois suivant.

Et là (c’était très subtilement sous-entendu ici), je vais ajouter un volet vidéo au blogue.

Yep : je vais bientôt lancer ma chaîne Youtube!

Vous comprendrez donc que mes tâches vont doubler. Raison de plus de vouloir rentabiliser mon temps comme je le peux. D’ailleurs, j’en profite pour vous présenter mon teaser! 😉

Depuis que j’ai lu (presque en entier) le blogue Puttylike (après avoir regardé le Ted Talk de son auteure), j’ai compris que les emplois conventionnels ne me conviendraient probablement jamais vu mes nombreux (et changeant/variés) intérêts et que je ne perds rien à essayer de créer mon propre emploi, en essayant de combiner plusieurs de mes intérêts autour d’un même thème : l’écologie.

Tenir ce blogue regroupe déjà plusieurs de mes intérêts (écriture, photo, écologie, développement web, réseaux sociaux). Ma chaîne Youtube me permettra d’en ajouter encore plus en un seul projet : montage vidéo, écriture de scripts. Éventuellement, j’aimerais aussi composer la musique de mes vidéos, lorsque je serai plus à l’aise avec la partie montage qui est encore toute nouvelle pour moi.

Pour résumer, être blogueuse (et bientôt Youtubeuse, ça fait drôle à dire) est, à ce jour, le meilleur moyen que j’ai trouvé de joindre pratiquement tous mes intérêts, ce qui fait que je ne fais pas la même chose à chaque jour et que donc, ça reste stimulant pour moi au quotidien. J’ai finalement accepté le fait que je n’excelle en rien, mais que je débrouille très bien dans plusieurs domaines qui n’ont souvent rien à voir entre eux, et que c’est ben correct (même si c’est encore frustrant par moments).

Livres travail autonome
J’en suis même rendue à aller emprunter des livres sur le travail autonome à la bibliothèque, c’est dire!


Et puis, s’il y a des gens qui gagnent un peu d’argent avec leurs blogues beauté/mode/lifestyle (et que certain(e)s en vivent tout court), pourquoi devrais-je être gênée de vouloir essayer aussi?

C’est quand même pas de ma faute si on vit dans un monde basé sur un système économique capitaliste! 😉 Et puis, comme je l’ai dit plus haut, c’est beaucoup de travail. « Tout travail mérite salaire », non?

Le blog de Jule est un projet dont je suis extrêmement fière et présentement, c’est bien la seule chose (en dehors de ma relation avec ma famille et mes amis) qui semble bien aller pour moi. C’est d’ailleurs la première fois qu’un de mes projets fonctionne aussi bien.

Être blogueuse au Québec est perçu très différemment qu’en France (c’est mon impression); c’est encore plus difficile puisque c’est quelque chose qui peut être fait professionnellement depuis peu de temps ici. Et dans mon cas, c’est encore plus dur parce que j’aborde principalement un sujet encore marginal sur la toile. Oui, il y a des blogues à saveurs écolos qui fonctionnent plus que bien, mais ils sont tout de même majoritairement reliés à la mode/beauté (produits naturels et bio), ce qui n’est pas du tout mon cas. Mon créneau est plutôt l’écologie au quotidien de façon générale.

Et comme je veux être honnête avec vous, c’est vraiment important pour moi de mettre ma situation au clair avant d’aller de l’avant avec les changements que je m’apprête à faire parce que, de toute façon, ils ne seraient pas passés inaperçus.

***

Voilà, c’est dit et ça fait du bien. Cela dit, je continue tout de même à regarder les offres d’emplois; c’est juste que j’ai besoin d’avoir un revenu quelconque entre temps.

Si vous avez des questions, des suggestions ou des commentaires, faites-m’en part. Votre opinion est importante pour moi. 🙂

Jule

Publicités

28 commentaires sur « Faut qu’on jase. »

  1. Je n’ai pas lu les commentaires de tout le monde alors peut-être que je répète quelque chose qui a déjà été dit mais, as-tu pensé proposer des ateliers dans les classes du primaire ou du secondaire? C’est un public différent mais tout aussi enrichissant!

    J'aime

    1. J’y ai pensé, mais il est un peu tard pour en faire la proposition maintenant (on m’a dit que les activités pour les élèves sont planifiées au quart de tour durant l’été). Je connais mon horaire pour l’université depuis peu (parce que oui, je retourne à l’école!), alors je ne voulais éviter de devoir me désister…

      J'aime

  2. Bon, moi je suis très pragmatique et je te conseillerais fortement de te trouver un emploi
    à temps partiel qui pourrait coïncider un tant soi peu avec tes convictions. Il y a plusieurs commerces de produits en vrac, des éco quartiers, etc. où tu pourrais avoir un poste à temps partiel.
    C’est pas l’emploi dont tu rêves, mais tu gagneras en expérience et en connections.

    Bonne chance!

    J'aime

    1. C’est exactement ce que j’essaie de faire, mais il y a toujours un détail dans les exigences qui fait que ça ne fonctionne pas (par exemple, si j’avais été aux études, j’aurais été engagée à mon éco-quartier – poste saisonnier). :/

      J'aime

  3. Je me suis tellement reconnue dans ton article ..!
    Diplômée, je suis aussi en recherche d’emploi et en France, c’est pas évident évident non plus ! Tenir mon blog est devenu une occupation à plein temps, qui me permet de m’épanouir et de concilier tout ce que j’aime faire &pour lequel je suis pas trop mauvaise 🙂
    Je t’envoie plein de soutien ♥

    J'aime

    1. Oh là là, je ne sais pas si je pourrais faire ça toute seule, ça doit demander beaucoup de temps de recherche/test! :O Mais c’est une bonne idée de projet, je garde ça en tête!

      Et merci! Je suis convaincue de mon potentiel, il me reste seulement à convaincre les autres. 😉

      J'aime

  4. depuis que j’ai découvert ton blog sur «le mini-vert» j’aime beaucoup ce que tu fais. comme tu disais, je croyais que vous (blogeuses) pouviez retirer un montant sur vos blogs.
    Sinon, je me demandais: tu n’as pas d’assurance-chômage puisque malgré tous tes efforts tu ne te trouve pas d’emploi? bien que ce ne soit pas l’idéal, ça permet au moins de payer une partie des comptes. et avant même que tu en parle, j’allais te proposer de te partir justement de vivre de la passion que tu développe pour la toile.

    Pour ce qui est des «changements» du blog, tu en as entièrement le droit (je sais que tu voulais éviter de choquer certains internautes).

    Bref, ne lâches surtout pas, tu as de beaux projets et j’adore te lire. Bonne continuation et j’ai bien hâte de m’abonner à ta page youtube

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! 🙂

      Non, je n’ai pas d’assurance chômage. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne; je n’ai jamais eu d’emploi stable/sur une longue durée, alors je ne sais pas si je suis éligible…

      J'aime

  5. Je ne crois pas que tu aies à te justifier du tout de vouloir monétiser ton blog, si ça fonctionne bien, pourquoi pas? J’ai bien hâte de voir tes vidéos. Sinon, si jamais tu cherches toujours un emploi conventionnel, peut-être aller chercher des ressources dans un Carrefour jeunesse emploi près de chez vous, ça donne un coup de main pour trouver des offres et travailler son CV.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! Si je tenais à me justifier, c’est parce que j’ai déjà vu, sur d’autres blogues, des lecteurs de longue date être déçus/fâchés par ce genre de changement sur le blogue préféré puisque ça n’avait pas été clairement annoncé, alors je voulais éviter ce genre de situation.

      Pour ce qui est des Carrefours jeunesse emploi, j’y pense de plus en plus.

      J'aime

  6. Finir l’école et chercher du travail c’est franchement pas facile! C’est dommage, mais avant de trouver un travail qu’on aime on doit souvent pilier sur nos diplômes et continuer dans les jobs étudiantes pas payantes pour s’en sortir. Avoir son Bacc et être obligé de travailler comme commis dans un magasin de linge c’est pas trop l’fun, mais des fois on a pas le choix. Et des fois c’est ces petites job qui peuvent ouvrir des portes. Mais au final, t’as l’air d’avoir trouver ta voie 🙂 Je te souhaite beaucoup de succès dans ton entrée dans le monde des travailleurs autonomes! T’as franchement l’air d’une passionnée et c’est souvent tout ce que ça prends pour vivre de ce qu’on aime 🙂 Pi sinon il y a rien qui t’empêche de t’impliquer dans une organisation ou une entreprise que t’aime pour le restant de ton temps temps-partiel. Même si c’est pas super payant, ça peut te permettre de boucher les trous de budget 🙂

    J'aime

    1. Justement, avec seulement un diplôme en musique (études collégiales), j’applique toujours pour des petites jobs, et même là ça ne fonctionne pas! :/

      Pour ce qui est d’avoir trouvé ma voie, je dirais que c’est le cas à 90%. Il me reste à voir si le travail autonome est vraiment pour moi. 😉

      Et en effet, j’aimerais beaucoup m’impliquer auprès d’organismes éventuellement. Ça n’a aucun lien avec l’écologie, mais ça fait des années que je souhaite m’impliquer auprès de la SPCA de Montréal, et j’aimerais le faire dans un futur proche, sauf qu’en ce moment, je préfère concentrer mes énergies à trouver une solution à ma situation financière. Mais dès que c’est réglé, je vais faire les démarches! 🙂

      J'aime

  7. Je te souhaite sincèrement toute la réussite possible dans ton projet.
    Si tu y crois et que tu y mets tout ton coeur ça marchera. L’écologie s’impose de plus en plus et notamment le zéro déchet.
    Pourquoi ne pas tenter d’écrire un livre ou au moins un ebook ?
    Tu pourrais aussi monter une micro-entreprise et proposer tes services de rédaction + connaissances à des entreprises, municipalités, magazines… ?
    Tu as tout mon soutien.
    Gros bisous

    J'aime

    1. Merci Angélique! 🙂

      Je suis en train de travailler sur le genre de services que je peux proposer en lien avec mon blogue, en plus des conférences, et proposer mes services de rédaction en fait partie! Pour ce qui est d’un livre/e-book, j’y ai déjà pensé, mais je ne sais pas quelle tournure ça pourrait prendre. Je continue d’y penser, en tout cas!

      Et c’est justement parce que l’écologie s’impose de plus en plus que j’ai envie d’y mettre encore plus d’effort, maintenant est un bon « timing » si je peux dire! 😉

      J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s