Informatique écologique

Dernière mise à jour : 29/11/2017

Le mode de vie zéro déchet en est un qui est surtout centré sur les déchets matériels, mais saviez-vous qu’utiliser ordinateurs, Internet et autres babioles technologiques n’est pas sans conséquence pour l’environnement?

En effet, leur utilisation produit malheureusement des déchets invisibles. Je vous présente donc quelques petits gestes que j’essaie de poser au quotidien pour minimiser mon impact numérique.

Parce que certains déchets sont invisibles!

Économie d’énergie

Éteignez vos appareils lorsqu’ils ne seront pas utilisés pendant plusieurs heures. Encore mieux : branchez vos appareils énergivores (ordinateur, écrans, téléviseurs, etc.) sur une barre de tension et éteignez-la lorsque vous ne les utilisez plus (quand vous allez dormir, par exemple). Ça vous évitera de consommer de l’énergie fantôme.

Lorsque vous utilisez la batterie d’un ordinateur portable, utilisez le mode d’économie d’énergie. Diminuer la luminosité de votre écran ménagera aussi votre pile, et c’est beaucoup mieux pour vos yeux!

Utilisation d’Internet

Aujourd’hui, il est difficile de s’imaginer devenir complètement indépendant d’Internet : ça nous permet de rester en contact avec nos ami(e)s et notre famille, de créer de nouveaux liens avec des personnes qui partagent nos intérêts ou nos valeurs, de trouver des réponses à nos petites et grandes questions… bref, on peut presque tout faire!

Cependant, l’empreinte environnementale de cet outil est loin d’être positive . Je vous invite à consulter cette infographie pour en savoir davantage. Je vous rassure, il existe quelques façons de réduire son impact écologique tout en continuant de naviguer sur la toile.

Moteurs de recherche et favoris

Oubliez Google, Yahoo ou encore Bing! Voici deux suggestions de moteurs de recherches plus « verts » :

De plus, il est préférable d’enregistrer ses sites et blogues préférés dans ses favoris ou d’écrire le lien directement dans la barre d’adresse si vous le connaissez plutôt que de faire une recherche à chaque fois. Cela aide à réduire l’utilisation des serveurs (énergivores) qui hébergent votre moteur de recherche.

Onglets ouverts

Je sais que ce conseil est difficile à appliquer (au moment d’écrire ceci, j’ai 18 onglets d’ouverts!), mais il vaut mieux avoir le moins d’onglets ouverts possible dans votre navigateur internet (Firefox, Chrome, etc.) pour, encore une fois, éviter de faire travailler les serveurs qui hébergent ces pages.

Voici quelques solutions pour conserver précieusement les liens que vous désirez consulter plus tard.

Articles

  • Créez un sous-dossier dans vos favoris pour enregistrer les liens qui vous intéressent, mais que vous ne planifiez pas conserver, et supprimez les liens au fur et à mesure que vous les lisez;
  • Utilisez Pinterestoù vous pouvez « épingler » les liens en questions en créant des tableaux par sujets;
  • Sauvegardez vos liens à l’aide de Pocket. Outre le fait qu’on ne peut pas classer les liens par dossier, on peut toutefois les classer par mots-clés;
  • Inscrivez-vous à Feedly (c’est dans le même genre que Pocket, mais un peu plus complexe);
  • Pensez à utiliser l’option « Enregistrer » pour les liens trouvés sur Facebook. Il suffit de cliquer sur la petite flèche dans le coin droit de la publication. Pour retrouver les publications enregistrées, vous n’avez qu’à cliquer sur « Enregistré » dans la marge gauche (ça devrait automatiquement être placé sous la section « Favoris »);

Vidéos

Si vous avez un compte Google, je vous suggère fortement d’utiliser la fonction « À regarder plus tard » pour toutes les vidéos que vous voulez regarder sur Youtube. Honnêtement, je ne peux plus m’en passer! Les vidéos sont particulièrement gourmands en énergie et en consommation d’Internet, alors vaut mieux ne pas en avoir trop d’ouverts en même temps.

Courriels

Faites du ménage dans votre boîte de réception. Comme mentionné dans l’infographie à laquelle je faisais allusion plus haut, conserver des centaines de courriels inutilement a un impact sur l’environnement.

S’il y a un courriel que vous devez ou souhaitez absolument garder, sauvegardez-le sur votre ordinateur ou imprimez-le (sur un verso de feuille déjà imprimée). Et puis, une boîte de réception épurée, c’est beaucoup plus agréable! 😉

Pour en savoir plus, je vous invite à lire ceci : L’excès de mail nuit gravement à la planète (France Inter).

***

Bref, surfez avec modération et déconnectez-vous de temps en temps (je sais, c’est pas toujours facile… moi-même j’y travaille!)

Impression

L’idéal serait de ne jamais avoir à imprimer quoi que ce soit, mais parfois, on n’a pas vraiment le choix, que ce soit pour le travail ou l’école! Voici quelques trucs pour réduire votre consommation de papier et d’encre!

Polices écologiques

Certaines polices ont été pensées dans le but de réduire la quantité d’encre nécessaire pour l’impression. J’essaie d’utiliser Ecofont autant que possible lorsque je dois imprimer un document : les lettres sont « trouées », ce qui vide la cartouche d’encre moins rapidement. C’est même ma police par défaut dans Word pour éviter les fausses manœuvres!

Rymaneco est une autre option intéressante, avec un look plus professionnel que Ecofont.

10 astuces pour imprimer sans gaspiller

Envie de connaître d’autres astuces pour l’impression? Natasha du blogue Échos verts les en a regroupé dans son article 10 astuces pour imprimer sans gaspiller.

***

Bon, je pense que je vais m’arrêter ici pour le moment, ça fait déjà beaucoup d’informations à digérer! J’espère que tout ça vous sera utile. 🙂

Quels sont vos trucs pour utiliser la technologie de façon plus responsable?

Publicités

27 commentaires sur « Informatique écologique »

  1. Dans la même veine, mais plutôt du côté même des appareils électroniques, le fléau des portables, présenté ici de manière ludique et intéressante: http://zonevideo.telequebec.tv/media/7102/cellulaires-et-hyperconsommation/les-verts-contre-attaquent
    Par ailleurs, merci pour ton texte. C’est effectivement un angle encore peu connu de la problématique environnementale et énergivore. Ce que je trouve terrible, quand j’y pense, c’est la quantité folle de données que stockent les entreprises à notre insu (FB, Google et toutes les cie. qui ont une piastre à faire)…
    M’enfin.

    J'aime

    1. Les personnes derrière ces moteurs de recherchent s’engagent à planter des arbres pour compenser les émissions de CO2 engendrées par les recherches des utilisateurs. 🙂

      J'aime

  2. Bonjour, utiliser les logiciels libres, l’Open Source … Bizarrement celà permet d’utiliser des ordinateurs en étant autonome en informatique, et de ne pas devoir changer « régulièrement » son matériel …^^

    J'aime

  3. Très intéressant!

    Je vais essayer ces polices pour gaspiller moins d’encre.

    Je ne savais pas que c’était mauvais pour les yeux d’avoir un écran trop lumineux.

    J'aime

    1. C’est pas tant que c’est mauvais pour les yeux, mais ça les fatigue moins vite, donc pour les personnes qui passent leurs journées devant un écran (comme moi!), c’est mieux. 🙂

      J'aime

  4. Très intéressant, un rappel nécessaire! On oublie trop souvent que l’internet, ça n’existe pas par magie, que les appareils, même en veille, nécessitent un certain apport en électricité. Et merci pour les belles découvertes, notamment les polices d’écriture! J’ai jette un oeil de ce pas!

    J'aime

  5. Ton article était très intéressant j’avoue que je n’avais jamais imaginé l’impact de la « consommation » internet. Je viens de mettre Ecosia sur mon ordi du coup, je ne connaissais absolument pas donc merci beaucoup pour l’info !

    J'aime

  6. Wow! Je viens d’installer ecosia sur Chrome et c’est vraiment un moteur de recherche comme Google! Très bonne initiative! 🙂

    J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s