Mon premier smoothie vert (impro no.23)

Il y a longtemps que je n’ai pas posté d’improvisation ici (la dernière remonte au 13 avril)!

Depuis samedi, je n’ai pratiquement pas d’appétit et je dois vraiment me forcer pour avaler quelque chose (non, je ne suis pas malade… disons juste que je suis en train de mettre ma Diva Cup à l’essai). Donc, hier soir, j’ai décidé d’improviser mon premier smoothie vert!

smoothie vert banane épinards beurre arachide vegan

  • 2 bananes congelées
  • 1 tasse de lait d’amandes
  • Environ 2 tasses d’épinards
  • 2 grosses cuillères à soupe de beurre d’arachides

J’ai ajouté le beurre d’arachide en dernier, car je trouvais que le tout ne goûtait pas grand chose et, comme c’était pour faire un « repas » et non seulement une collation, je voulais rendre ça un peu plus bourratif. Je vais peut-être commencer à me faire davantage de smoothies verts et expérimenter avec d’autres combinaisons. 🙂

Et comme nous sommes le 23 décembre, voici une chanson de circonstance! 😉

Et pour ceux et celles qui ne connaissent pas ce classique de Noël au Québec, voici les paroles!

Joyeuses fêtes à tous!

J’ai dans la tête un vieux sapin, une crêche en d’ssous
Un Saint-Joseph avec une canne en caoutchouc
‘Était mal faite pis j’avais frette
Quand je r’venais d’passer trois heures dans un igloo
Qu’on avait fait, deux ou trois gars, chez Guy Rondoux

J’ai d’vant les yeux, quand j’suis heureux, une sorte de jeu
Qu’on avait eu, une sorte de grange avec des bœufs
La même année où j’ai passé
Le temps des fêtes avec su’a tête une tuque d’hockey
Parce que j’voulais me faire passer pour Doug Harvey

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r’verra, le sept janvier

J’ai dans le cœur un jour de l’an où mes parents
Pensant bien faire, m’avaient habillé en communiant
Chez ma grand-mère c’était mon père
Qui s’déguisait en Père Noël pour faire accroire
Que les cadeaux ça v’nait pas tout de Dupuis Frères

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r’verra, le sept janvier

Ça m’tente des fois d’aller la voir puis d’y parler
« Fée des étoiles, j’peux-tu avoir un autre hockey?
J’ai perdu l’mien, beau sans-dessein
J’l’ai échangé contre une photo où on voit rien
Une fille de dos qui s’cache les fesses avec les mains »

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r’verra, le sept janvier

Publicités

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s