Festival végane de Montréal : une première réussie!

Dernière mise à jour : 13/11/2017

Samedi dernier se tenait le tout premier Festival végane de Montréal et, évidemment, je ne pouvais pas ne pas y aller! Voici donc un résumé de ma journée. Je préfère vous avertir tout de suite que mes photos des conférences sont plutôt moyennes à cause du soleil (ah, les photos de cellulaire!). Et pour faire changement, j’y suis allée seule (*tousse*).

Je suis arrivée sur les lieux du festival (Cœur des sciences de l’UQAM) entre 12 h 30 et 13 h et l’endroit était bondé de végétarien, végétaliens et véganes de longue date, mais aussi de curieux. L’âge de la foule variait de l’enfant qui ne marche pas encore aux personnes retraitées!

Ce fut une agréable surprise (mais probablement pas aussi agréable que pour les organisateurs de l’évènement et les bénévoles)! Pour vous donner une idée d’à quel point il y avait beaucoup de monde, je n’ai pas eu droit à mon biscuit de chez Sophie sucrée gratuit, mais je ne m’en plaindrai pas!

La première chose que j’ai faite en arrivant est d’aller voir les kiosques des commanditaires et des exposants pour tenter de mettre la main sur quelques produits à essayer parce qu’on va se le dire, avec cette popularité inattendue, les stocks étaient sûrement insuffisants pour fournir tout ce monde!

Comme j’ai un budget limité, j’ai fait un tour rapide de toutes les tables pour ensuite choisir mes achats : 2 fromages Byrdsheese (une brie aux canneberges et un gouda – dont ce vous reparlerai dès que j’y aurai goûté) et des mini cupcakes au chocolat avec un glaçage au beurre d’arachides de Auntie Loo’s Treats, une pâtisserie d’Ottawa. Pour les cupcakes, j’en parle d’avantage à la fin de l’article. 😉

Ensuite, à 13 h, je suis allée voir la démo culinaire de Marie Laforêt du blogue 100% végétal durant laquelle elle nous a préparé du caviar végane et des blinis à la crème aigre.

Marie Laforêt lors de sa démonstration.
Marie Laforêt lors de sa démonstration.

Je ne suis pas une grande fan de tout ce qui est aigre », donc la première bouchée avait pour moi un goût très prononcé, mais qui s’est atténué dès la deuxième. J’ai aimé ça, mais sans plus (c’est une question de goût personnel, je ne suis pas habitué à ce type de saveur. Peut-être cela changera-t-il avec le temps).

Pour ce qui est du caviar en particulier, je ne peux malheureusement pas vous faire de comparaison avec la vraie chose puisque je n’en ai jamais mangé, mais visuellement, il faut avouer que c’est très proche! C’est difficile pour moi de vous dire ce que le caviar goûtait puisque la crème prenait toute la place dans mon cas.

Caviar végane et blinis à la crème aigre.
Caviar végane et blinis à la crème aigre.

Après cette démo, je suis allée voir celle de Dominique Dupuis de l’Armoire du haut qui traitait du fer et j’ai bien fait d’y aller, car avant ça, j’avoue que je ne connaissais pas vraiment les sources végétales de fer autre que les légumineuses et le chocolat noir. Parmi les aliments qu’elle a nommé en exemple, j’ai retenu ceux-ci : le quinoa, l’orge, le sarrasin, la mélasse verte, le chanvre et l’avoine (entière de préférence). Raison de plus de manger davantage d’orge, ma céréale préférée!

Ce après quoi je suis allée voir la démo d’Audrey Sckoropad, naturopathe spécialisée en alimentation saine, et la salle était littéralement pleine à craquer : j’ai dû y assister debout. De toutes les présentations auxquelles j’ai assisté, c’est celle qui m’a le moins plu. Intitulée « Comment élever les enfants d’une manière naturelle en suivant un mode de vie végane », j’ai été déçue par le fait que, au final, le sujet à été peu abordé pendant la séance. Je trouve qu’il y a eu trop de temps accordé à la recette de barre tendre, alors qu’elle aurait pu être présentée plus rapidement pour ainsi parler davantage du sujet principal puisque la recette se retrouve sur son blogue et que, en plus, un carton avec les coordonnées (site web, courriel, page Facebook) d’Audrey était remis à qui le voulait bien. Attention, je ne dis pas que la présentation en tant que tel était mauvaise, juste que j’étais déçue parce que le nom de la présentation portait à confusion! 🙂

Quand je dis que la salle était pleine, c'est pas des blagues!
Quand je dis que la salle était pleine, c’est pas des blagues!

Par la suite, je me suis déplacée vers l’amphithéâtre pour assister au panel Droit animal, droits des animaux avec Sophie Gaillard (avocate de la SPCA de Montréal et co-auteure du manifeste Les animaux ne sont pas des choses), Valéry Giroux (philosophe spécialitée en éthique animale) et Kristin Voigt (philosophe spécialisée en politique). Les questions auxquelles les intervenantes tentaient de répondre étaient : devraient-ont donner des droits aux animaux? Si oui, lesquels et par quel(s) moyen(s)? Ça ressemblait à un cours de philosophie que j’aurais adoré avoir au Cégep!

Au tout début du panel "Droit animal, droits des animaux".
Au tout début du panel « Droit animal, droits des animaux ».

Finalement, je suis restée dans l’amphithéâtre pour la période de questions et réponses avec le Dr. Greger. Je connaissais peu le personnage qu’est cet homme et l’humour utilisé dans ses réponses m’a convaincue d’aller jeter un coup d’œil à son site web.

Pendant la période de questions et réponses avec le Dr. Greger. Source : page Facebook du Festival végane de Montréal (avec une petite modification évidente!).
Pendant la période de questions et réponses avec le Dr. Greger. Source : page Facebook du Festival végane de Montréal (avec une petite modification évidente!).

Après cette courte séance (le Dr. Greger ayant rendez-vous avec un avion), la nutritionniste spécialisée en alimentation végétalienne Anne-Marie Roy est venue nous présenter dix habitudes simples. Par exemple, comment remplacer l’huile de nos vinaigrettes par des noix (moi qui veut commencer à faire mes propres vinaigrettes et incorporer plus de noix dans mon alimentation, ce truc tombait à point!) ou encore comment trouver du calcium et d’autres nutriments essentiels dans les aliments pour éviter d’avoir à prendre des suppléments (exceptions pour la vitamine D en hiver – au Québec, du moins –  et la vitamine B12).

J’ai quitté le festival après cette présentation parce que la faim commençait à se faire ressentir (le food truck du restaurant La panthère verte étaient fermé – idem pour les kiosques – et ce que j’avais acheté ne constituait certainement pas un repas équilibré) et parce que j’avais des choses à faire pour le lendemain. De toute façon, j’avais fait le tour des activités qui m’intéressaient le plus.

Bref, ce fut une journée bien remplie et des plus intéressantes. Bien évidemment, comme il s’agit de la première édition, il y a quelques points à travailler, mais vu l’achalandage imprévu, c’est tout pardonné! J’ai déjà hâte à la prochaine édition. 🙂

D’ailleurs, à cause du dit achalandage, il y a eu quelques blessés…

cupcakes

 Je vous ai fait peur? 😉

Eh oui, pour finalement en revenir à mes cupcakes, ils ont eu la vie dure! Cependant, ils sont dé-li-ci-eux! Pour les décrire brièvement, c’est comme manger des Reese’s de luxe, mais avec un goût de caramel discret en bonus. Donc oui, c’était un 10$ bien investi. 🙂

 Et vous, êtes-vous aussi aller faire un tour au festival? Si non, irez-vous l’an prochain?

Publicités

6 commentaires sur « Festival végane de Montréal : une première réussie! »

  1. Je suis allée pour l’ouverture à 10h pour éviter la foule. Erreur! C’était déjà noir de monde, on se pilait sur les pieds. J’ai par contre découvert des produits géniaux : les sandwiches à la crème glacée végane de So Delicious, et les fauxmages Zengarry (les Byrdsheese étaient bons, mais Zengarry là c’est un tout autre niveau, ça avait vraiment la texture du Philadelphia et les saveurs miam miam miam….). J’ai aussi enfin pu mettre la main sur un exemplaire de la bd « Vegan sidekick ».

    Ce qui m’a le plus déçue, c’est les kiosques qui ne faisaient que vendre leurs produits, sans rien faire goûter. Le but d’aller à ce genre de festival est justement de découvrir les produits, voir si on aime ça ou pas… Sinon, on achèterait direct à l,épicerie…… Tsé, y’avait même un traiteur avec des prix astronomiques allant jusqu’à 300$ mais ils faisaient même pas goûter un seul de leurs canapés, ils étaient là en décoration seulement… Désolée mais je payerai pas un prix de fou sans même savoir si c’est bon ou pas….

    J'aime

    1. @Marrie-Douce Bélanger-Végé : Je crois qu’on s’est tous fait avoir par la foule! Je n’ai jamais entendu parler des fromages Zengarry, tu piques ma curiosité!

      Il y avait des exemplaires de « Vegan Sidekick »?! J’ai complètement loupé ça! 😦

      Et pour ce qui est des échantillons, je suis d’accord avec toi. C’est le genre de petits ajustements à faire pour l’an prochain! 🙂

      J'aime

  2. Moi non plus je n’ai pas eu mon biscuit, snif snif, mais c’est parce que j’avais visiblement la tête ailleurs, car mes amis en ont eu un. Moi, j’ai visité les exposants encore plus tard, alors évidemment j’ai eu moins de coupons, mais aussi mon portefeuille a moins eu mal. L’an prochain, je les visite plus tôt et j’apporte des icepacks pour conserver mes achats. Le blini est vraiment joli. Je n’ai vu que la toute fin de cette conférence.

    Wow, il y avait du monde à la conférence du Dr Greger!

    J'aime

    1. @veganbabette : J’avais apporté un icepack parce que j’avais prévu acheté les fromages de Byrdsheese dès que j’ai su qu’il y aurait un kiosque! 😉

      J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s