J’ai testé : La cuisson de légumineuses à la mijoteuse

Dernière mise à jour : 05/11/2017

Le titre de l’article est un peu long, non?

Aujourd’hui, j’ai testé la cuisson de légumineuses (sèches) à la mijoteuse et je suis vendue! J’avais un sac de haricots rouges depuis plusieurs mois, alors il fut le cobaye de cette expérience!

J’ai mis mes haricots à tremper vers 23 h 30 hier soir (après les avoir méticuleusement trié un à un) et les ai mis à la mijoteuse à 11 h 30 ce matin, et ce, pendant 8 heures. Après la cuisson, je n’étais pas convaincue que mes haricots étaient bien cuit, alors je les ai laissés mijoter un petit 15 minutes supplémentaire. Et j’ai bien fait! Au départ, j’ai mis 8 tasses d’eau pour mon sac de 2 lbs, mais la prochaine fois j’en rajouterai juste un peu pour être certaine que mes haricots soient recouverts d’eau tout au long de la cuisson (ceux du dessus sont un peu plus secs que ceux du fond).

Après, je les ai fait sécher sur une plaque à biscuits et les ai mis dans un sac à congélation (j’en ai quand même garder un plat au réfrigérateur pour cette semaine). Pour l’instant, j’ai mis le sac au réfrigérateur, pour qu’ils refroidissent avant de les mettre au congélateur. Et si jamais je ne les ai pas assez séchés et qu’ils prennent un peu en bloc après la congélation, je peux vivre avec… c’est pas comme si je les comptais un à un! 😉

Séchage des haricots sur une plaque à biscuit (en plus, ça vous donne une idée de la quantité que ça donne).

haricots mijoteuse 2

Je me suis basé sur les instructions trouvées ici.

Conclusion : je crois que je vais tranquillement commencer à cuire mes légumineuses moi-même!

*Mise à jour 05/11/2017 : NE FAITES PAS UN AUSSI GROS SAC. Ça a pris en bloc et c’était difficile à défaire. Maintenant, je fais des petites portions que je peux facilement sortir du sac et passer sous l’eau pour les dégeler.

Publicités

2 commentaires sur « J’ai testé : La cuisson de légumineuses à la mijoteuse »

  1. Je cuis généralement mes légumineuses à la mijoteuse, je trouve que c’est plus simple que sur le four, car ça mijote moins et ça ne déborde pas, comme ça m’arrive souvent lorsque je les cuis sur le four (je suis distraite). Par contre, j’ai lu cette semaine dans un livre de Dreena Burton que les haricots rouges devaient cuire à gros bouillon plusieurs minutes pour éliminer une toxine :

    Explications ici :
    http://www.foodreference.com/html/artredkidneybeanpoisoning.html

    Bref, dorénavant, je ferai bouillir mes haricots rouges au préalable ou je les achèterai en conserve. Mais je conserverai la mijoteuse pour le reste.

    J'aime

Commentaires? Questions?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s